La loi vous protège

Les garanties apportées par une consultation chez un psychologue:

 

L'usage du titre de psychologue est défini par la loi du 25/07/1985. Il ne peut être obtenu qu'après cinq années d'études spécialisées sanctionnées par un diplôme universitairede troisième cycle (DESS ou Master 2 professionnel).

Le psychologue en exercice libéral est installé en cabinet privé, il est officiellement déclaré. Il est consultable directement (pas besoin d'ordonnance de votre médecin généraliste), il respecte le secret professionnel et se forme en permanence pour se maintenir au plus haut niveau de compétences théoriques et cliniques.

Le psychologue est formé à la connaissance du psychisme et de son substrat biologique le cerveau ; à la compréhension du comportement humain et de ses interactions ; à l'appréhension des difficultés d'autrui (en prenant en compte sa "construction du monde" singulière) ; mais aussi à la réalité sociale et culturelle dans laquelle le sujet évolue. C'est un spécialiste des souffrances psychiques.

Pour ce faire, le psychologue acceuille le sujet dans sa singularité psychique tout en s'appuyant sur ses connaissances théoriques, dont les modèles sont développés par des chercheurs, psychologues ou psychiatres, pour expliquer le fonctionnement de l'esprit humain (personnalité, comportements, émotions).

 

Concernant le titre de psychothérapeute, il faut savoir que la réglementation en vigeur ne permet pas de protéger le public des dérives sectaires.

En effet, le parlement a voté une loi relative à la politique de santé publique  le 09/08/2004. Celle-ci, et notamment son article 52 (amendement Accoyer), comporte un vide juridique qui a permis une explosion de "psycho...thérapeutes" en tous genres.

L'intérêt grandissant pour la psychologie a fait naître de multiples formes de "psychothérapies" de services, en faveur de l'épanouissement personnel, utilisant des méthodes sérieuses ou malheureusement parfois des méthodes plus farfelues...

Le préfixe "psy" employé à tout va peut alors recouvrir tout et n'importe quoi !...

Le titre de psychothérapeute peut donc être légitimement utilisé par des psychologues et des psychiatres qui offrent des services de psychothérapie et qui bénéficient d'un niveau d'études universitaires hautement qualifié...mais aussi par toute autre personne peu ou pas du tout formée.

Un décret (n°2012-695 du 07/05/2012) a récemment permis de mieux protéger le titre de psychothérapeute, mais la formation nécessaire à l'obtention de ce titre reste encore trop légère pour garantir de bonnes pratiques.

Attention : la plaque du "thérapeute" ne fait pas le psychologue !

Ne vous trompez pas d'interlocuteur ! Vérifiez le diplôme du psychologue et la réalité de son niveau d'études supérieures, que les "psy...thérapeutes" en tout genre n'ont souvent pas.

Devant cet état de fait, la prudence est de mise !

Il est donc fortement recommandé de s'assurer que la personne à laquelle vous allez vous adresser soit un professionnel qui a reçu une formation spécialiséede haut niveau et qui s'est engagé à respecter les règles d'éthique définies par le code de déontologie de sa profession.

Ainsi, consulter un psychologue vous assure :

  • La compétence légitime de votre interlocuteur,
  • Le respect permanent de votre propre personne,
  • La recherche fondée de votre équilibre psychique,
  • La garantie du secret professionnel et de l'éthique.