La crise d’angoisse

Enfant boudant devant le fenêtre

La crise d’angoisse, c’est ce que l’on appelait autrefois l’attaque de panique. C’est un moment d’angoisse aigüe qui peut s’exprimer par des vertiges, des nausées, des sensations d’étouffement, des maux de tête. A ce moment là, le patient atteint de crises d’angoisse présente souvent un fond anxieux permanent. On dit qu’il est chronique. Il y a par moment des pics d’anxiété qui constituent alors la crise d’angoisse.

Cette crise d’angoisse est tellement spectaculaire et terrifiante pour celui qui la subit, Il aura ensuite peur d’avoir peur. Et pour essayer de se protéger, la personne qui subit cette anxiété va alors  éviter soigneusement les situations dans lesquelles ces crises se produisent. On peut ainsi arriver à des situations phobiques. C’est dramatique car à ce stade là, celui qui subit sa propre anxiété devient littéralement prisonnier de lui-même.

Comment s’en sortir ?

Avant de chercher des thérapeutiques, il faut déjà que le patient définisse lui-même son propre mal. Car il est essentiel que vous restiez acteur de votre propre prise en charge. Nos médecines occidentales ont malheureusement une vision parfois trop analytique de la maladie et celà peut les rendre parfois inefficaces. L’angoisse n’est pas qu’un déséquilibre de neurotransmetteurs dans notre cerveau.
Votre histoire de vie, vos ressentis, le monde dans lequel vous vivez, sous tendent également ces symptômes. Alors, lorsque le patient revient au centre de sa propre prise en charge, il suffit de se demander, en fait, ce qui nous fait souffrir.

Avez-vous besoin d’un soulagement rapide ? avez-vous besoin de comprendre ce qui vous arrive ? avez-vous besoin de changer certaines choses qui ne sont plus confortables dans votre vie ? Et en fonction des réponses à ces questions, vous pouvez choisir dans toute l’artillerie thérapeutique ce qui vous correspond le mieux : des médicaments, une psychothérapie, de la médecine chinoise ou tout autre type de médecine qu’on appelle parallèles.

Une question ? Je peux vous éclairer !

Prenez rendez-vous et échangeons

Il est parfois difficile de se sentir envahi par un flot d’émotions et certaines personnes arrivent à ravaler leurs larmes mais il peut être aussi sain de pleurer. D’ailleurs des études…