Le cerveau humain

le cerveau humain

Le cerveau est la partie la plus volumineuse de l’encéphale.

Dans la région ventrale du cerveau, juste au-dessous des ventricules latéraux, sont situées des masses grises, les corps striés, unies par une commissure blanche.

Un peu en arrière des corps striés sont insérées deux masses volumineuses : Les couches optiques (ou thalamus), unies par une commissure grise.

Les deux couches optiques sont séparées par le troisième ventricule que traverse la commissure grise.

Le troisième ventricule communique avec les ventricules latéraux par les trous de Monro, et avec le quatrième ventricule par l’aqueduc de Sylvius.

La base du 3e ventricule constitue l’hypothalamus, véritable « cerveau » de la vie végétative, auquel est reliée une glande endocrine dépendante de lui et aux fonctions multiples : L’hypophyse.

Le cervelet est une masse grise, finement plissée, comprenant un lobe médian étroit le vermis, et deux hémisphères cérébelleux.

Contrairement aux quatre lobes externes du cerveau, les lobes limbiques, aussi appelés circonvolutions cingulaires, ne sont visibles que lorsqu’on fait une coupe sagittale du cerveau. Aux 4 lobes externes, s’ajoute le lobe interne, impliqué dans la gestion des émotions et dans la mémoire

 

cerveau humain

Schéma séquentiel du développement de l’encéphale humain au cours de l’ontogénèse (d’après Bear modifié)

Courbures céphaliques

On peut voir sur ce schéma, comment le cerveau se construit, par couches successives. Cette vision évolutive s’avère être d’autant plus intéressante qu’ il s’est constitué de la même manière au cours du l’évolution de l’espèce humaine (phylogenèse).

Le cerveau humain s’est constitué sous forme de trois différentes couches probablement constituées peu à peu au cours de l’évolution. La couche la plus ancienne, appelée tronc cérébral, est un ensemble de cellules en forme de bulbe qui constitue comme un prolongement de la moelle épinière. Cette couche est appelée le cerveau reptilien car elle ressemble au cerveau de nombreux reptiles. Son but est avant tout de régulariser les fonctions de base, involontaires telles que la respiration, le métabolisme,… Elle contrôle aussi les réponses instinctives de type « attaque ou fuite »: sans recevoir d’instruction consciente, elle libère l’adrénaline et provoque ainsi une accélération cardiaque,…

Une seconde couche du cerveau est nommée le cerveau limbique qui entoure le tronc cérébral. Ce cerveau limbique est en quelque sorte notre « cerveau émotionnel ». Il permet de percevoir une gamme d’émotions et de comportements plus riches que ceux du type « attaque ou fuite ». Les mammifères et les oiseaux peuvent ainsi mieux s’adapter aux changements de leur environnement.

Cette seconde couche contient deux structures essentielles qui sont l’hippocampe (qui permet de créer de nouveaux souvenirs d’événements vécus en leur donnant un contexte spatial, intellectuel et verbal) et l’amygdale (capacité de ressentir des émotions et de créer des souvenirs émotionnels).

Enfin, la troisième couche est le néocortex. C’est le cerveau de la raison. Il nous permet de penser et d’imaginer. Cette structure très complexe est volumineuse et  l’une des conséquences majeures du manque d’espace dans la boite crânienne, est l’apparition fréquente des gyrus, ou circonvolutions, à la surface des hémisphères cérébraux.

Une question ? Je peux vous éclairer !

Prenez rendez-vous et échangeons

Il est parfois difficile de se sentir envahi par un flot d’émotions et certaines personnes arrivent à ravaler leurs larmes mais il peut être aussi sain de pleurer. D’ailleurs des études…

Comment lutter contre une tristesse permanente ?   Si vous vous sentez triste en permanence, c’est que probablement votre vie intérieure est triste. Vous ruminez peut-être des pensées dépressogènes qui j’imagine sont…

Psychologue Vesoul

Psychologue clinicienne, Hypnothérapeute, Praticienne EMDR Europe, Thérapeute de couple, Affiliée Agence Régionale de Santé

Contact